COMMENT VIVRE L’INSTANT PRÉSENT ?


Lifestyle / vendredi, mars 30th, 2018

L’Être Humain est conditionné pour être angoissé, tout autour de lui est source de stress, c’est un fait. Cependant, il est possible de conjurer le sort en apprenant à profiter de l’instant présent.

Nous passons beaucoup de temps à nous en faire pour l’avenir, à appréhender un rendez-vous important, un examen, une rencontre ou un premier jour de travail. Cet état d’esprit peut avoir tendance à gâcher des heures, voire des jours de notre vie. Passer du temps à stresser et à se poser des questions sur ce qui va arriver (ou ce qui peut potentiellement arriver si je rate le bus, si je vomis malencontreusement sur mon interlocuteur, et si… et si…) dans un futur plus ou moins proche ne donne aucun résultat positif, bien au contraire. Angoisser à l’avance sur un événement à venir nous fait finalement souffrir deux fois plus que si nous affrontions simplement cet événement particulier sans trop y réfléchir.

ATTENTION GROS CLICHÉ (mais qu’il est nécessaire de rappeler) : nous n’avons qu’une seule vie et elle est TRÈS courte (je sais que tout le monde le sait, mais je vous assure, peu de gens en ont vraiment conscience). Chaque jour est précieux. Il faut savoir apprécier les moments les plus simples parce qu’ils pourraient bien nous manquer un jour. Ce qui doit arriver arrivera, le temps passera et les bons et les mauvais moments aussi.

Comment faire au quotidien ?

Dans la vie quotidienne, vivre dans l’instant présent permet d’éviter le stress, de mieux dormir, de profiter des gens qu’on aime, de faire ce que l’on aime et donc finalement, de mieux réussir sa vie. Tout est très beau, même quand il pleut. Prenez le temps de regarder autour de vous, sans réfléchir, juste regarder, ressentir, laisser la place aux sensations, aux émotions.

Profiter de l’instant présent c’est prendre du temps pour soi, faire une pause, laisser ses ennuis de côté pendant quelques minutes ou quelques heures.

Dans une situation de stress intense, d’appréhension, il faut tout arrêter. Il faut s’asseoir, se poser, respirer doucement pendant quelques minutes, observer ce que l’on a autour de soi. Le plus important n’est pas de tout faire pour chasser ses angoisses, mais de savoir qu’elles sont là et de les laisser passer tranquillement.

La méditation, le remède miracle ?

Le mot « méditer » peut faire peur. J’ai moi-même cru à un truc un peu chamanique, limite gourou avant de m’y intéresser plus en détail. En fait, il s’agit simplement de se poser quelques instants, de prendre conscience de son corps, de sentir ses membres posés sur la chaise, ses mains, ses jambes, son dos, respirer doucement, s’écouter respirer, laisser ses pensées aller et venir, sans les en empêcher. Ne rien forcer, laisser les choses se faire, être dans l’instant.

Méditer c’est être en « pleine conscience ». C’est tout simplement avoir conscience du moment présent, de tous les détails qui font que cet instant est comme il est, de nos sensations et de nos émotions. C’est le meilleur moyen selon moi de se vider la tête et de se détendre facilement.

La médiation active

Depuis plusieurs mois, et ce, tous les jours, je pratique la méditation active. Ce n’est ni plus ni moins que de la méditation classique mais tout en restant actif. Cela m’arrive en faisant la vaisselle par exemple (et croyez-le ou non, depuis, faire la vaisselle c’est devenu une véritable passion), ou bien, en mangeant, en marchant dans la rue. Il s’agit là de prendre conscience de tout ce qui se passe autour de nous et en nous. Observer les gens qui marchent, regarder comment ils marchent, ce qu’ils se disent, observer la posture de son propre corps, écouter chaque petit bruit qui envahit l’espace, chaque rayon de soleil qui passe.

Je vous invite à vous renseigner plus en profondeur sur la méditation si le sujet vous intéresse. Je suis loin d’être une experte mais je dois dire que ça a été une véritable révélation pour moi.

Ces derniers mois, j’ai compris qu’il était nécessaire d’arrêter de trop se projeter. De toute évidence, la projection n’influence pas le résultat final. Quoi qu’il arrive, notre vie est faite de choix innombrables et d’événements heureux ou malheureux. Les laisser aller et venir sans les appréhender est le meilleur conseil que l’on puisse retenir.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aura donné envie de profiter de l’instant présent. Je vous dis à très vite dans un nouvel article !

Article connexe : Trouver sa voie : Le challenge !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *