L’importance de lâcher prise

6 mai 2019 0 Par Juneonthemoon

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du lâcher prise. Il est possible que cela vous semble un peu flou comme ça de but en blanc, mais c’est essentiel. Lorsque l’on intègre cette notion dans sa vie de tous les jours, on a tout gagné. Je vous explique…


Le lâcher-prise, qu’est-ce que c’est ?

D’abord, je dois expliquer ce que j’entends par là, sinon on est perdus, on n’a pas envie de lire et on quitte la page (et je n’ai pas envie que vous quittiez la page). On est quand-même souvent du genre à se mettre une pression monumentale à longueur de journée, ça, c’est un fait. Et bah, je vous le donne en mille : lâcher prise, c’est arrêter de se mettre la pression ! Voilà, allez salut, à la semaine prochaine.

Bon, non, je vais quand-même en dire un peu plus.

Vous n’êtes pas sans savoir que la société, les publicitaires, les médias sociaux et toute la clique, nous renvoient en pleine face tout un tas de vies rêvées, d’hommes et de femmes au visage parfaitement symétrique, de mamans entrepreneures super-actives sans cernes, etc. Mon propre réseau LinkedIn me renvoie une image de moi-même s’apparentant à une chaussette sale au fond du panier à linge, c’est pour dire.

Et bien tout ça, quand on lâche prise, on n’en a plus rien à cirer.

On a tous, tout un tas de choses à faire (plus ou moins rigolotes et plus ou moins impératives) dans une journée. On court partout, on tente d’assurer son propre rôle dans sa famille et dans la société tout en gardant le cheveu propre et le sourire aux lèvres. C’est TELLEMENT difficile, bordel. On ne peut pas être parfait(e)s, c’est normal de se sentir submergé(e)s par tout un tas de petites choses au quotidien, le tout c’est de savoir laisser aller tout ça quand c’est nécessaire.

Alors oui, parfois, je crois qu’il faut simplement arrêter d’être un(e) super-héro(ïne) et juste s’asseoir, dormir et s’en foutre.

Ce n’est pas grave de manger 5 parts de gâteau au chocolat alors qu’on s’était promis de se calmer avec le sucre. Ce n’est pas grave d’annuler une soirée si on n’a pas envie d’y aller alors que c’est prévu depuis longtemps. Et non, ce n’est pas grave de ne pas avoir le temps de remplir certaines obligations. Ce n’est pas grave du tout !

Faire les choses pour se sentir bien : c’est le seul et unique objectif de la vie.

 « Je ne suis pas venue ici pour souffrir, ok ? » (Avec la voix et le ton de la merveilleuse personne qui a prononcé ces mots, of course), voilà. C’est tout ce que l’on doit retenir de cet article. Notre objectif à tous, et parfois on l’oublie, c’est de se sentir bien (d’être heureux, pour parler vulgairement). Parce que non, passer ses journées à se sentir écrasé(e) par les tâches ménagères, les dossiers à finir au boulot, les petits à aller chercher à la piscine ou au judo, ce n’est pas agréable.

La vie se doit d’être agréable, sinon, à quoi bon ?

Alors, lâchons-prise, donnons nous du repos, laissons nous aller. Je n’ai pas envie de faire ça aujourd’hui ? Bah je ne vais pas le faire, et ça me va bien. J’aurais bien assez de temps pour le faire quand je me sentirais mieux et que j’aurais moins de choses à gérer. Je crois que je ne vais jamais arrêter de le répéter dans mes articles, mais, la vie est si courte. Alors les trucs nuls qui peuvent attendre un peu attendront et c’est très bien.

Si vous n’avez pas encore lu mon dernier article, il est disponible ici : Que ferais-tu si tu n’avais pas peur ?