Que ferais-tu si tu n’avais pas peur ?

29 avril 2019 4 Par Juneonthemoon

Que ferais-je si je n’avais pas peur ? En voilà une bonne question, non ?  Je ne sais plus où je l’ai vu apparaître la première fois, mais elle a bouleversé ma vie.

Quand tout va mal, que l’on ne sait pas quel chemin choisir, que l’on a peur de faire des choix, alors cette question peut nous sauver. Les réponses peuvent nous surprendre, évidemment, mais surtout nous ouvrir les yeux.


La peur n’est qu’une émotion.

Elle se manifeste dans le creux du ventre ou dans les mains lorsqu’elles tremblent. Elle n’est pas un fait réel. Je ne sais pas si je vais réussir à me faire comprendre, mais ce que j’essaie de vous dire, c’est que la peur n’est pas un obstacle concret dans votre vie. Ou, en tout cas, ne devrait pas l’être. (Je ne parle pas, bien sûr, des choses qui peuvent vous mettre en grave danger ou nuire à autrui. Dans ces cas-là, évidemment, restez couchés.)

J’utilise l’application Petit BamBou régulièrement et il y a une méditation guidée qui s’appelle Reconnaître ses émotions, dans laquelle on nous explique que les émotions ne sont que des pensées. En gros : ce que l’on croit être réel (la peur, la colère, l’angoisse) en fait, ne sont que des pensées qui traversent notre esprit et que l’on prend pour chose concrète.


Oser : la meilleure décision de votre vie !

Benjamin, de la chaîne Youtube Vous êtes vraiment sympa, a créé une série de vidéos « J’affronte une peur par jour pendant 1 mois ». Son travail m’a ouvert les yeux. Il s’est surpassé, il a osé ! N’hésitez pas à aller regarder ses vidéos, elles sont vraiment inspirantes.

Oser prendre des décisions, oser faire des choses.

Si vous vous posez des questions du type : changer de boulot ? Déménager ? Partir vivre à l’étranger ? Créer votre entreprise ? Etc, alors, la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous-même, c’est d’essayer.

Bientôt, et pardon de le rappeler, on sera tous morts. Sûrement bien plus tôt que prévu d’ailleurs, alors allons-y bordel !

Cela peut juste commencer par des petites décisions : par exemple, j’ai postulé à un poste auquel je n’osais pas postuler avant alors que j’en ai les capacités. Même si cet emploi avait déjà été pourvu, j’ai quand même pris mon courage à deux mains et j’ai dis merde à ma zone de confort.

Je sais aujourd’hui, que j’aurai beaucoup moins peur de postuler sur des postes similaires même si je doute de moi, parce que j’en suis capable !


Que ferais-je si je n’avais pas peur aujourd’hui ?

Je ne garantie pas que se poser cette question nous permet immédiatement de dépasser nos peurs et d’agir, mais je crois que cela peut nous ouvrir les yeux sur bien des choses.

Que ferais-je si je n’avais pas peur aujourd’hui ?

Et bien, je déposerais des candidatures spontanées dans plusieurs entreprises même si j’ai peur que l’on me rit au nez. Je tournerais ma première vidéo Youtube tout en sachant qu’au montage je vais avoir du mal à me regarder et à m’écouter. Je créerais ma propre entreprise. J’irais à Londres seule. Etc.

Beaucoup de réponses toutes plus différentes les unes que les autres, mais chacune d’elles me ferait me bouger le cul ! Et c’est à ça que doit servir la vie, à se challenger !

Je vous invite sincèrement à vous poser cette question lorsque vous êtes perdus où que vous n’osez pas avancer. Une simple question… un déclic extraordinaire.